Accueil > François Picard > Notation musicale et visualisation du son

Notation musicale et visualisation du son

par François Picard

Notation musicale et visualisation du son, de Charles Seeger au Séminaire d’ethnomusicologie de la Sorbonne

Sonagrammes, notations sur portée ou des doigtés, chaque fois que c’est possible, c’est donc nécessaire, de les synchroniser avec l’enregistrement du son. Ce qui permet de mieux situer les visualisations qui ne sont pas synchrones, comme les histogramme des occurrences des notes.

La synchronisation (voir ci-dessous Julien Debove, François Picard « Un protocole de visualisation du son ») permet aujourd’hui de rendre accessible les documents audio-visuels dont Seeger rêvait.

Un protocole de visualisation du son

On désire avoir un son synchronisé avec une image (fixe ou défilante) synchronisés avec un curseur et que tout ça soit compacté en un fichier dans un format video lisible sur toute machine.

PDF - 74.9 ko
Un protocole de visualisation du son

Julien Debove, François Picard, UFR de musique et Musicologie, équipe Patrimoines et Langages Musicaux, université Paris-Sorbonne, été 2011

Le Pathégraphe (1912)

Flash - 5 Mo
Pathégraphe S. 5003 Solfège premier exercice "Le soupir est le silence de la noire"
Cours de solfège : nouvelle méthode perfectionnée rationnelle et progressive
Acousmographie François Picard

Dès l’invention de l’enregistreur sonore, on a tenté de synchroniser le son avec l’écriture, que ce soit avec la parole ou avec le solfège. Le Pathégraphe S. 5003 donne à entendre une leçon de solfège, synchronisée avec sa notation (ici dans une reconstitution avec l’Acousmographe de l’INA-GRM)

Transcription paradigmatique Hornbostel
QuickTime - 24.4 Mo
Chao tianzi Mueller Hornbostel

En 1919 Hornbostel publie une transcription analytique de l’enregistrement par Mueller d’une interprétation par un musicien de rue de Pékin. Il utilise la présentation paradigmatique.

Notation musicale Charles Seeger
PDF - 714.6 ko
François Picard, "Notation Charles Seeger"
pdf

François Picard, IreMus
séminaire de Nicolas Meeùs 2016
On se propose ici de synchroniser les enregistrements étudiés avec les visualisations publiées par Charles Seeger en 1957 et 1958.
On a ajouté aussi (p. 6) quelques citations montrant que ce qui a été surtout retenu de l’article de Charles Seeger est la définition sémiotique distinguant notation prescriptive et notation descriptive, plus que la nécessité de baser les analyses et descriptions musicologiques sur des documents sonores mis à disposition.

Une ballade irlandaise, un air africain, une ballade anglo-américaine transcrits et visualisés par Charles Seeger

Flash - 1.7 Mo
An Mhaighdean Mhara
Kitty Gallagher, "An Mhaighdean Mhara" (The Mermaid Song) recorded by Alan Lomax, Central Hotel, Letterkenny (County Donegal), North-west (Ireland), 2/5/1951.
Charles Seeger, “Toward a Universal Music Sound-Writing for Musicology”, Journal of the International Folk Music Council, IX (1957), 63.
visualisation Praat selon protocole Beyhom - Miramon-Bonhoure

Kitty Gallagher, "An Mhaighdean Mhara" (The Mermaid Song) recorded by Alan Lomax, Central Hotel, Letterkenny (County Donegal), North-west (Ireland), 2/5/1951.
Charles Seeger, “Toward a Universal Music Sound-Writing for Musicology”, Journal of the International Folk Music Council, IX (1957), 63.
François Picard, Praat, Acousmographe, 2016

Flash - 640.8 ko
Abatutsi Traditional Song (Seeger)
« Abatutsi Traditional Song » enregistré et publié par Merriam, A. P. (1954). Voice of the Congo. [Tribal music of Central Africa. Riverside Records. B4 Charles Seeger, “ Prescriptive and Descriptive Music-Writing”, The Musical Quarterly, Vol. 44, No. 2 (Apr., 1958), pp. 184-195

« Abatutsi Traditional Song » enregistré et publié par Merriam, A. P. (1954). Voice of the Congo. [Tribal music of Central Africa. Riverside Records. B4
Charles Seeger, “ Prescriptive and Descriptive Music-Writing”, The Musical Quarterly, Vol. 44, No. 2 (Apr., 1958), pp. 184-195

Flash - 659.3 ko
Abatutsi Traditional Song (Picard)
« Abatutsi Traditional Song » enregistré et publié par Merriam, A. P. (1954). Voice of the Congo. [Tribal music of Central Africa. Riverside Records. B4
Picard, Praat, Acousmographe

« Abatutsi Traditional Song » enregistré et publié par Merriam, A. P. (1954). Voice of the Congo. [Tribal music of Central Africa. Riverside Records. B4
François Picard, Praat, Acousmographe, 2016

Flash - 656.6 ko
Abatutsi Traditional Song volume (Praat)
« Abatutsi Traditional Song » enregistré et publié par Alan P. Merriam (1954). Voice of the Congo. [Tribal music of Central Africa. Riverside Records. B4
Volume selon Charles Seeger, “ Prescriptive and Descriptive Music-Writing”, The Musical Quarterly, Vol. 44, No. 2 (Apr., 1958), pp. 184-195
volume et hauteurs selon Praat

« Abatutsi Traditional Song » enregistré et publié par Merriam, A. P. (1954). Voice of the Congo. [Tribal music of Central Africa. Riverside Records. B4
Charles Seeger, “ Prescriptive and Descriptive Music-Writing”, The Musical Quarterly, Vol. 44, No. 2 (Apr., 1958), pp. 184-195
François Picard, Praat, Acousmographe, 2016

Flash - 704.5 ko
Abatutsi Traditional Song volume (Sonic visualiser)
« Abatutsi Traditional Song » enregistré et publié par Alan P. Merriam (1954). Voice of the Congo. [Tribal music of Central Africa. Riverside Records. B4
intensité selon Charles Seeger, “ Prescriptive and Descriptive Music-Writing”, The Musical Quarterly, Vol. 44, No. 2 (Apr., 1958), pp. 184-195
Loudness selon Sonic Visualiser

« Abatutsi Traditional Song » enregistré et publié par Merriam, A. P. (1954). Voice of the Congo. [Tribal music of Central Africa. Riverside Records. B4
Charles Seeger, “ Prescriptive and Descriptive Music-Writing”, The Musical Quarterly, Vol. 44, No. 2 (Apr., 1958), pp. 184-195
François Picard, Sonic Visualiser, Acousmographe, 2016

Flash - 2.3 Mo
Molly Jackson "Barbara Allen"
Molly Jackson, Alan Lomax, rec. 1935
Charles Seeger
Versions and Variants of Barbara Allen from the Archive of Folk Song
Selected Reports of the Institute of Ethnomusicology,
University of California, Los Angeles, Vol. I, No.1. 1966

"Barbara Allen", by Molly Jackson, recorded by Alan Lomax 1935
Charles Seeger Selected Reports of the Institute of Ethnomusicology,1966
Acousmographie by François Picard, 2016

James Reid, "Nasori no kyu" 1977

Flash - 7 Mo
Nasori no kyu
Tokyo Gakuso, « Nasori », Japan : Gagaku, Court Music of Japan, dir. art. Tadamara Ohno, 1981, VICG-5354 (1994), pl. 10
James Reid, « Transcription in a New Mode », Ethnomusicology, Vol. 21, No. 3 (Sep. 1977), p. 415-433

Tokyo Gakuso, « Nasori », Japan : Gagaku, Court Music of Japan, dir. art. Tadamara Ohno, 1981, VICG-5354 (1994), pl. 10
Transcription James Reid, « Transcription in a New Mode », Ethnomusicology, Vol. 21, No. 3 (Sep. 1977), p. 415-433.
Discussion Andreas Gutzwiller, « Stone Age and Promised Land : An Answer to James Reid », Ethnomusicology, Vol. 23, No. 1 (Jan. 1979), p. 103-107.

Monika SEEM-PS : Une contribution collective au séminaire Notation lors de la séance du 2 février 2017.

PDF - 5.5 Mo
Monika SEEM-PS
contribution au séminaire Notations

Document de François Picard, Yassine Guettat, Youssef Chédid, Wang Weiping

Le chant de la notation pour cithare changxian 唱弦 synchronisé avec sa notation, dans l’interprétation de Zhang Ziqian

(le document est présenté sous différents formats et qualités, de manière à pouvoir tester les flux)

Zhang Ziqian changxian "Pingsha"
Zhang Ziqian changxian "Pingsha"

Zhang Ziqian 张子谦, "Pingsha luoyan" 平沙落雁 (Geeses on the Beach), cithare guqin, chantonnement des doigtés (changxian 唱弦), notation Xu Jian 許健, Guqin qu ji 古琴曲集 (Anthologie des pièces pour qin), vol. 2, Beijing, Renmin yinyue, 1962/19991, p. 228.
Source son : https://www.youtube.com/watch?v=jPxQJ_Zjq94
Synchronisation François Picard, iAnalyse, 2016
Bibliographie : Dai Xiaolian 戴晓莲:怀念我的长辈、导师张子谦先生 http://www.douyishe.com//portal.php?mod=view&aid=1025

Visualisation avec sonagramme et notation d’un même passage de cithare qin joué par divers interprètes

Flash - 4.1 Mo
Meihua qin

document joint "Meihua qin", extraits de la pièce "Meihua sannong" (Trois variations sur la fleur de prunus) joués à la cithare qin 琴 par Liu Shaochun 劉少椿, Wu Jinglüe 吴景略, Pu Xuezhai 溥雪齋 et Zha Fuxi 查阜西, xiao, Wei Zhongle 衛中樂, Zhang Ziqian 張子謙, Tsar Teh Yun 蔡德允 ; transcription de l’interprétation de Pu Xuezhai 溥雪齊 (1960), par Xu Jian 許健, Guqin quji 古琴曲集, Beijing, Renmin yinyue, 1962/1991, pp. 51-56 ; document en complément à François Picard, Marie-Hélène Bernard et Sun Koshu 孫可書, « La cithare chinoise qin, contextes de jeu et enregistrement », Michèle Castellengo, Hugues Genevois (éd.), La Musique et ses instruments Music and its instruments, Paris, Delatour France, p. 249-260.

L’accord de flûtes balinaises
Flash - 288.1 ko
Gambuh 9

document joint « Gending tabuh gari », ensemble de Kedisan, Bali, enregistrement François Picard (extrait), CD Gambuh, drame musical balinais, par l’ensemble de Kedisan, Maison des cultures du monde, collection « Inédit » W 260094 (2000), plage 9
document flash, réalisé avec l’Acousmographe de l’INA_GRM

Retour au piano-roll

Flash - 1020.3 ko
Die grine Kuzine
Abe Schwartz, pianoroll, transcription Eléonore Weill, animation François Picard

Enregistrement d’un rouleau de piano, visualisation Acousmographe, visualisation Cubase, transcription Éléonore Weill, "Jewish Piano Rolls" ou comment les rouleaux de musique juive pour player piano reflètent la vie des immigrants juifs aux Etats-Unis au tournant du XXème siècle, mémoire de Master II Recherche en Musique et musicologie (Ethnomusicologie), sous la direction de François Picard, UFR de musique et musicologie, université Paris-Sorbonne, octobre 2011 ; animation réalisée par François Picard

Louange à Rouget

En hommage à Gilbert Rouget, pionnier de la transcription et de la visualisation synchronisées de la musique

PDF - 111.7 ko
Rouget, bibliographie et filmographie
photo Tran Quang Hai

la transcription originale qu’il a publiée du chant à Sakpata
Musica reservata Deux chants initiatiques pour le culte des vôdoun au Bénin : enregistrements, photographies, mise en page et texte de Gilbert Rouget, Institut de France, Académie des beaux-arts, séance du mercredi 26 octobre 2005, Paris, Palais de l’Institut, 2006

Flash - 966.8 ko
Sakpata Rouget vue
animation Acousmographe, document Flash

et la transcription rectifiée par François Picard, avec visualisation sous Praat selon le protocole Beyhom — Miramon-Bonhoure

Flash - 626.9 ko
Sakpata Picard vue
visualisation Praat, animation Acousmographe, document Flash

Une leçon de chant maoïste

« Le président Mao a parcouru le pays » (Mao zhuxi zoubian zuguo dadi 毛主席走遍祖国大地) (1972)
paroles Liu Wenyu 刘文玉
musique Qin Yongcheng 秦咏诚
enregistrement diffusé par la Radio centrale populaire, document sonore Patrice Fava, partition jianpu synchronisée par François Picard, iAnalyse

MPEG4 - 21.9 Mo
Mao a parcouru le pays 毛主席走遍祖国大地

Pour la version chantée, voir ici

Etenraku

La pièce « Etenraku » 越天楽 est la plus célèbre, au Japon et en Occident, du genre tōgaku 唐楽 de la musique gagaku 雅楽, une musique dont l’exécution était réservée à la cour royale japonaise jusqu’après la Seconde guerre mondiale.
Comme beaucoup d’autres pièces de tōgaku, l’instrumentation est fixe, c’est celle du kangen :
tambour à deux peaux cloutées taiko et en sablier kakko, gong shōko, orgue à bouche shō, hautbois hichiriki, flûte traversière ryūteki, cithare koto, luth biwa. Beaucoup d’instruments sont multipliés en unisson.
Le système de notation traditionnel shōga est la notation par écrit en phonétique de la notation orale.
Nous allons en proposer divers exemples, synchronisés avec l’Acousmographe.
La version sonore est celle, standard, du groupe Ono Gagaku Kai小野雅楽会dans l’enregistrement Ocora C 559018 (1987).
Etenraku graphic score

Flash - 5.2 Mo
Etenraku graphic score
Chris Hiscock & Marian Metcalfe, New Music Matters 11-14, Volume 2, Heinemann educationnal Publishers, 1999, p. 52-53

Chris Hiscock & Marian Metcalfe, New Music Matters 11-14, Volume 2, Heinemann educationnal Publishers, 1999, p. 52-53
Etenraku shoga

Flash - 16.6 Mo
Etenraku shoga
Ono gaku kai Ocora 1987, Naoko Terauchi 2011, animation Acousmographe François Picard 2017

Etenraku basic melody

Flash - 16.4 Mo
Etenraku basic melody
Ono gaku kai Ocora 1987, Naoko Terauchi 2011, animation Acousmographe François Picard 2017

Etenraku in hyojo mode, nokorigaku-sanben

Flash - 7.6 Mo
Etenraku in hyojo mode, nokorigaku-sanben
Ono gaku kai Ocora 1987, Naoko Terauchi 2001, animation Acousmographe François Picard 2017

Naoko Terauchi, “Surface and Deep Structure in the Togaku Ensemble of Japanese Court Music (Gagaku)”, Michael Tenzer, John Roeder, dir., Analytical and Cross-Cultural Studies in World Music, Oxford ; New York ; Auckland [etc] : Oxford University Press, 2011, ch. 1, p. 19-55.
voir aussi :
Willem Adriaansz, The Kumiuta and Danmono Traditions of Japanese Koto Music, p. 150
A comparative score of "Etenraku" in hyojo and banshiki modes is found in
William Malm, Music Cultures of the Pacific, the Near East, and Asia, Upper Saddle River, NJ : Prentice-Hall, 1996, p. 228.

Le chant des femmes du Vanuatu

enregistrement Monika Stern, île de Pentecôte ; visualisation Praat et analyse formelle visualisée sous iAnalyse par François Picard.

QuickTime - 5 Mo
hamalinguwe (Vanuatu) forme
analyse formelle d’un chant du Vanuatu (iAnalyse)

documents joints